Tablette Apple iPad, ces trois mots restent associés dans l’esprit des consommateurs. La Cour de Justice européenne a ainsi confirmé la décision de l’Office de l’Union européenne pour la propreté intellectuelle (EUIPO). Par conséquent, Xiaomi ne pourra pas appeler sa tablette MI PAD.

iPad : la justice tranche en faveur d’Apple

Tablette Apple iPad

L’affaire remonte à 2014. Xiaomi souhaite alors commercialiser une tablette sous le nom de MI PAD. Une approche logique étant donné que la firme chinoise utilise cette combinaison pour la majorité de ses produits. Toutefois, cette appellation risque d’induire les clients en erreur puisque la firme de Cupertino vend déjà sa tablette sous la marque iPad. Apple s’est donc opposé à cette idée.

L’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle lui a donné raison en 2016. Premièrement, seule la lettre « M » différencie les deux noms. Les consommateurs pourraient alors penser que le second produit est une déclinaison de la tablette Apple iPad. De plus, la confusion serait encore plus grande pour les clients anglophones. En effet « MI PAD » signifie littéralement « ma tablette électronique ».

Après ce premier refus, Xiaomi a déposé un recours devant La Cour de Justice de l’Union européenne. Celle-ci a confirmé la première décision en insistant sur les arguments développés par l’EUIPO. Maintenant, le pourvoi en cassation reste la seule alternative pour la firme chinoise.

Tablette Apple iPad : quelles nouveautés pour 2018 ?

Tablette Apple iPad

Marquée par le dixième anniversaire de l’iPhone et la sortie de l’iPhone X, 2017 est aussi une grande année pour l’iPad. La firme de Cupertino a lancé deux nouveaux modèles : iPad 2017 et iPad Pro 10.5. L’iPad Pro 12.9 a également bénéficié d’un lifting. Si le premier se démarque par son prix attractif, les deux autres séduisent par leur performance. La puce A10X Fusion est reconnue pour sa puissance et la technologie ProMotion assure une excellente fluidité des images. Grâce à toutes ces nouveautés, les ventes sont reparties à la hausse après plusieurs semestres de baisse régulière.

Les observateurs s’interrogent maintenant sur les futures orientations de la marque à la pomme. Beaucoup de spécialistes estiment que la firme de Cupertino continuerait sa politique tarifaire agressive. Une tablette d’entrée de gamme à moins de 300 euros serait –elle envisageable ? Sur le plan technologique, beaucoup espèrent l’utilisation d’une puce A11X Bionic ainsi que l’instauration de Face ID. Au cas où ces hypothèses sont confirmées, les ordinateurs portables seraient vraiment concurrencés par la tablette Apple iPad.