ToutpourmoniPad vous propose une description complète d’une nouveauté en ce printemps 2016, provenant du géant américain Apple : sa tablette iPad Pro, déclinée en 9,7 pouces et 12,9 pouces.
Antérieurement appelées iPad Air sous différentes versions, place désormais à une nouvelle dénomination : iPad Pro. Pour l’une des deux versions, Apple a procédé à un retour à ses origines en reprenant son tout premier format : le 9,7 pouces. Son montant de 695 euros TTC cache de nombreuses améliorations que nous décrirons ci-dessous, notamment grâce au nouveau modèle de 12,9 pouces.

 

Un design tout en subtilité, empreint de modernité

Cet iPad Pro emprunte beaucoup à son prédécesseur, l’iPad Air. Il reste difficile de distinguer les deux tablettes esthétiquement parlant : elles affichent toutes deux une épaisseur de 6,1 mm.
Cependant, quelques petits détails propres à l’iPad Pro 9,7 pouces en font une tablette à part : il pèse exactement 437 grammes, sa coque est faite d’une seule pièce d’aluminium et désormais proposée en rose, en plus des coloris argent, or et gris sidéral (ici plus gris que noir). L’iPad Pro se distingue par quatre ouvertures pour les haut-parleurs intégrés, ou également par la présence du Smart Connector. Petit bémol, l’optique de l’appareil photo dorsal dépasse de la coque. La présence d’un flash est également présent sur ce modèle.
A plat, cette légère protubérance de l’iPad Pro n’est pas gênante, l’ensemble réussissant à être stable.
On assiste à un dessin plus subtil de sa coque aluminium face à celle de l’iPad Air 2, mais aussi face au grand frère en 12,9 pouces : les antennes sont simplement surlignées d’un trait de plastique comme on peut le voir sur l’iPhone 6.
Bon à savoir :  le modèle 4G conserve un caddie pour la carte nanoSIM.

Les composants de la tablette iPad Pro d’Apple

Le nouvel iPad Pro d’Apple propose un connecteur Lightning, une prise casque au format mini-jack 3,5 mm, ainsi qu’un bouton on/off et des boutons de réglage du volume sur la tranche droite. Le bouton de verrouillage, disparu avec l’iPad Air 2, n’est toujours pas revenu. Un bouton TouchID (de première génération) est présent en façade ainsi que la caméra FaceTime HD.
Une puce ARM 64 bits accompagnée d’un coprocesseur M9 et épaulée par 2 Go de mémoire vive sont intégrés à cette tablette.
La quantité de mémoire marque une sacrée différence avec l’iPad Pro 12,9 pouces qui comporte 4 Go de mémoire.
Une autre amélioration, cette fois-ci de l’iPad Pro 12,9 pouces sur l’iPad Pro de 9,7 pouces : l’A9X tourne à 2,24 GHz contre 2,26 GHz. De plus, cet A9X est 1,8 fois plus rapide que l’A8X de l’iPad Air 2. A l’usage, l’ensemble fait preuve d’une grande rapidité, notamment sur Safari où la réactivité du navigateur est impressionnante.

L’activation de la fonction « Dis Siri » est possible sans que l’iPad Pro ne soit branché sur une source d’alimentation.
D’autres améliorations introduites avec l’iPad Pro 12,9 pouces sont les suivantes : taux de rafraîchissement variable, un contrôleur de temporisation custom pour une meilleure uniformité de la luminosité et enfin des pixels plus réactifs.

Un écran de haute qualité !

Sur la tablette iPad Pro, l’écran est censé moins réfléchir la lumière ambiante. Il adopte la technologie TrueTone pour adapter la couleur et l’intensité de l’affichage aux conditions de luminosité ambiante via les capteurs de l’iPad Pro. En résultat, un affichage balançant parfois vers des tons sépia. Si vous trouvez cela gênant, vous avez la possibilité de désactiver cette fonctionnalité.
Le contraste et la saturation de couleurs sont encore améliorés, l’écran est 25 % plus contrasté, avec une saturation des couleurs 25 % supérieure, ainsi qu’une réflexion 40 % moindre.
L’écran présente une très forte luminosité, lorsqu’on commence à consulter du contenu, notamment des photos, la justesse de certaines couleurs nous marque de manière positive.
On apprécie beaucoup les nuances justes des images offrant une qualité de visionnage non négligeable. La fonction NightShift joue sur la température de couleur de l’écran afin que la fatigue visuelle soit moindre en fin de journée, en diminuant les lumières bleues.
L’écran est entouré de quatre haut-parleurs haute-fidélité avec une adaptation automatique du circuit sonore en fonction de la manière dont la tablette est tenue.
Le son est vraiment surprenant, on ressent parfaitement la stéréo et on perçoit les basses.

Le capteur en façade Facetime HD de cette tablette iPad Pro autorise des prises de vue en 5 mégapixels, beaucoup moins granuleuses que par le passé, tandis que le flux vidéo sera limité au 720p.

Des accessoires à la pointe de la modernité, malgré quelques petits désagréments…

Apple fait rarement les choses à moitié, en plus des avancées technologiques apportées à cette tablette, les accessoires ne sont pas laissés en reste…
Tout d’abord le stylet, l’Apple Pencil, connecté en Bluetooth à la tablette permettant le dessin et l’écriture cursive. Vendu séparément au prix de 109 euros TTC, il a la forme d’un stylo plastique blanc. Accompagné d’un capteur d’intensité et d’inclinaison, il possède une pointe fine interchangeable en plus d’un connecteur Lightning sur son sommet, dissimulé par un capuchon (que l’on peut perdre facilement ceci dit). Le connecteur a une double compétence : il permet de charger le stylet et de l’appairer automatiquement à la tablette.

Néanmoins, utiliser un iPad au stylet n’est pas forcément le réflexe le plus évident pour un habitué, d’autant que le stylet s’avère légèrement trop grand.

Cet Appel Pencil permet d’agir sur tous les éléments d’interface : la barre d’adresses de Safari, les divers boutons, le défilement de pages Web. Utile pour réaliser des croquis ou dessins, et pour l’écriture de notes. Précis, il surprend par sa pointe assez dure et la latence plus ou moins importante que nous avons pu observer lors de divers essais.
En fin d’utilisation, on se demande tout de même où le ranger, cela est un point négatif que nous avons relevé.

La tablette iPad Pro est équipée également d’un Smart Connector (nouveau connecteur Apple pour les accessoires iPad), avec un clavier “Smart Keyboard” greffé à une housse, recouvert d’un revêtement résistant aux projections et éclaboussures, malheureusement pour les amateurs de claviers Azerty celui-ci est uniquement en Querty, de plus il est assez onéreux : 169 euros.

 

Un iPad qui se veut gagnant en termes de performance, photographie et d’autonomie

Cette tablette réalise un gain de performance de 15% face à l’iPad Air 2, 30% plus rapide que l’iPad Air 2, l’iPad Pro 12,9 pouces est quant à lui deux fois plus rapide que l’iPad Air 2 et 55% plus performant que l’iPad Pro 9,7 pouces.
Live Photo est une nouvelle fonctionnalité, absente de chez iPad Air 2.

Enfin, dans des conditions de pleine luminosité, la tablette iPad Pro 9,7 pouces est bien meilleur que son prédécesseur et offre plus de détails.

L’autonomie de cette tablette nouvelle génération est de 10 heures.